Quand l'accessoire plume des chaussures MALEFIC shoes rencontre le luxe et l’élégance

11 mars, 2020 Nos valeurs

Carnavals, cabarets, spectacles... de nombreuses plumes sont exhibées lors de ces grands événements de show et de luxe. Elles sont colorées, taillées, disposées de telle sorte qu’elles constituent à elles seules un véritable spectacle visuel. Parmi nos valeurs, celle de travailler avec des artisans d’exception, passionnés par leur art et leur savoir-faire. Nous avons à coeur de partager leur métier avec vous et de les faire connaître. C’est pourquoi nous avons aujourd’hui décidé de mettre en lumière le métier de plumassier. Un plumassier prépare les plumes d’oiseaux pour qu’elles soient utilisées pour confectionner des vêtements, accessoires, compositions ou décors. Cette préparation est minutieuse et requiert beaucoup de précision.

Histoire de la plumasserie

La première corporation de plumassiers est apparue en France en 1577. Elle fut classée comme une des plus anciennes de France, au troisième rang des Arts et Métiers. Le métier de plumassier était au XIXème siècle très reconnu. Il a ensuite progressivement disparu et aujourd’hui, seules quelques entreprises subsistent en France. C’est pourquoi il est très important de transmettre le savoir-faire des plumassiers, d’autant plus que très peu de formations existent aujourd’hui. Les connaissances et savoirs sont donc principalement transmises grâce à des années d’expérience. Il s’agit d’un métier rare et des compétences bien spécifiques doivent être maîtrisées pour l’exercer.

Les différentes étapes de la préparation des plumes

Les plumes ne peuvent évidemment pas être utilisées telles quelles pour l’ornement de vêtements ou d’accessoires, elles doivent être préparées pour durer dans le temps et conserver leur beauté. Dans un premier temps, elles doivent être dégraissées. Pour ce faire, le plumassier les nettoie plusieurs fois à l’eau savonneuse. Puis, les plumes sont passées à l’eau douce. Leur est ensuite appliquée la teinture, puis un blanchiment est réalisé pour enlever le surplus de cette teinture. Vient ensuite l’étape de la mise en craie. Après avoir à nouveau connu plusieurs lavages, les plumes sont mises au bleu avant d’être en soufrées. Afin d’écarter les franges, elles sont dressées à la vapeur puis frisées si cet effet est souhaité. Enfin, on les ajuste à la longueur et la teinte voulues.

La plume, matériau d’exception

La plume est un matériau très recherché dans le milieu de la mode et du prêt-à-porter, notamment par les plus grands. Du Crazy Horse au Moulin Rouge, en passant par Jean-Paul Gaultier, tous utilisent les plumes dans leurs arts. Ils ont donc bien besoin des services de plumassiers.

Marcy, notre plumassier

Chez MALEFIC, nous accordons toute notre confiance à l’expertise de Marcy, chez qui nous achetons les plumes qui orneront nos accessoires et viendront personnaliser nos chaussures de luxe. Depuis trois générations, Marcy est plumassier et a su devenir incontournable et expert dans ce domaine. Toutes les variétés de plumes sont disponibles chez Marcy et une large gamme de produits est proposée, s’adaptant à tous les budgets. Et si la plumasserie vous intéresse, voire vous passionne au point de souhaiter en faire votre métier, l’unique CAP au monde pour parvenir à ce métier se trouve... à Paris, au lycée ​au lycée des métiers de la mode Octave-Feuillet. Et vous, connaissiez vous cet art qu’est la plumasserie ?

Commentaires

Laissez votre commentaire